J’AI TESTÉ LE YOGA PRÉNATAL

1 0
Que c’est étrange de revenir écrire par ici après le bouleversement de ces derniers jours .
Il n’y a rien à dire, la naissance d’un enfant, il y a toujours un avant et un après .
Je me sens bien loin de mes interrogations de femme enceinte quand je regarde mes derniers articles mais je tenais à clôturer cette grossesse d’une façon particulière.
Alors oui, pour celle qui ne me suivent pas sur les réseaux sociaux, NOTRE PETIT HUGO EST LÀ depuis le 6 octobre et je reviendrai très vite vous parler de notre bonheur à 4, mais avant je me permet juste un dernier article avec encore un peu mon ventre rond .
Ce n’est pas du tout dans mes habitudes de programmer des articles à l’avance ou autre, mais ce partage avec vous me tenait particulièrement à coeur et je me devais de ne pas passer à côté sous prétexte que bébé est arrivé plus vite que prévu ^^ .
On me pardonne le soucis de timing ?!
Le yoga me fait de l’oeil depuis déjà plusieurs années pour tout vous dire . 
Mais par faute de temps, l’absence de cours à proximité de chez moi et d’autres fausses bonnes excuses, je ne m’y suis jamais mise plus que ça .
Cette grossesse m’a ramenée à beaucoup de centrage, un besoin instinctif de partir vers des pratiques physiques et psychiques plus profondes . On dit souvent qu’une femme étant enceinte est bien plus ouverte et « connectée » à sa spiritualité et je peux dire aujourd’hui : je suis d’accord avec cela .
La méditation et la respiration ont naturellement pris une place quotidienne dans ma vie et le Yoga m’est apparu comme le remède parfait à tous mes petits maux de grossesse .
Douleurs lombaires, sciatique, nausées, souffle court et toutes ces petites choses merveilleuses qui m’ont rapidement accompagnée ont pu être gérées puis diminuées grâce à certaines postures de Yoga, dieu merci !
J’ai éprouvé un vrai soulagement physique à m’accorder ces petites 10 minutes par jour mais c’était également le moment pour moi de lâcher prise et de me connecter à mon bébé avec douceur et calme . Pas toujours facile de se l’autoriser dans nos vies d’hyperactive, j’ai été la première à culpabiliser en me disant que j’avais 500 autres choses à faire en attente mais prendre ce temps pour moi a fini par devenir véritablement indispensable . Mon instant déconnexion .
J’ai choisi également de faire mon programme et mes postures seule, car l’activité en salle ne m’attirait pas vraiment (oui, j’ai carrément fait mon asociale sur ce coup je l’avoue) .
Mais avec un peu de fouinage à droite à gauche, entre bouquins et youtubeuses j’ai trouvé mon bonheur et un équilibre qui m’a convenu .
Un livre ?!  
Je vous préviens par avance, ne vous attendez pas à un livre classique d’enchainement de posture de Yoga plus acrobatique les unes que les autres .
J’ai aimé ce livre pour son ouverture d’esprit, pour sa façon d’expliquer l’impact de l’esprit sur le corps, de l’harmonie qu’il tente de nous transmettre entre nous et notre bébé ainsi que les exercices de respiration très utiles lors de l’accouchement .
Oui, car j’ai décidé également de suivre ce livre comme guide de préparation à l’accouchement en accompagnement de mes postures de Yoga .
L’épreuve de la préparation à l’accouchement collective où nous sommes 15 nanas assises en rond face à un utérus en silicone tripoté par une sage-femme, très peu pour moi, j’ai déjà donné pour ma première grossesse : pitié pourquoi a-t-on besoin de savoir AUTANT de détails sur la naissance d’un enfant ! Mais bon, ce n’est que mon ressenti 😉 .
J’ai aussi et surtout suivi les cours de Carine Castet, professeur de Yoga à Toulouse (non loin de chez moi) qui diffuse régulièrement sur sa chaine youtube YOGAVENTURE des séances courtes et complètes sur des thèmes ciblés et qui m’ont entièrement accompagnée dans ma démarche .
Il y a des gens comme cela qui te portent naturellement, même au travers d’un écran elle a su me donner confiance et l’impulsion de me lancer . Je vous invite donc à suivre sa chaine et en complément, Carine a eu la gentillesse de répondre à certaines de mes questions qui me semblaient intéressantes d’aborder quand on débute le Yoga .
Faisons tomber les fausses excuses, il n’est pas trop tard pour se faire du bien 😉 !
Selon toi Carine, quels sont les bienfaits que peut apporter le Yoga aux femmes (et leurs bébés) qui le pratique pendant leur grossesse ?
Le yoga prénatal va avoir pour bienfaits d’accompagner la future maman dans l’évolution de son corps, créer un lien encore plus fort et vivant avec le bébé. Tellement de changements surviennent pendant la grossesses que de nombreuses jeunes femmes que j’accueille en cours se sentent dépossédées de leur corps; ici avec des postures douces et qui viennent soulager les bobos de tous les jours, on se reconnecte avec notre grande force et magie.
Le Yoga prénatal est accessible à quel profil de femmes ?
Le yoga prénatal va être intéressant pour toutes les femmes enceintes, beaucoup de jeunes femmes se mettent au yoga lors de leur grossesse.
Quels conseils donnerais-tu à celles qui n’oseraient pas se lancer ? Comment faire face à ces phrases que l’on s’est toutes dites : « je ne suis pas assez souple », « je suis incapable de prendre le temps », « je ne saurai pas faire » ?
C’est incroyable de voir que de tels préjugés existent encore… D’abord il faut savoir que la majorité des femmes que j’ai en cours prénatal n’avaient jamais fait de yoga avant. Personne n’est vraiment très souple en cours, mais tout le monde est si bienveillant, il y a une vraie connivence qui se crée et c’est un des cours que je préfère donner…
Est-ce pour toi une préparation à la naissance à part entière ?
Absolument, d’ailleurs c’est une merveilleuse préparation mais pendant les cours je prends toujours 10min pour montrer des postures et exercices à faire en postnatal. Toutes les mamans que je retrouve après la grossesse me disent que leur kiné les ont félicitées pour leur merveilleuse récupération disant même qu’elles n’avaient même plus besoin de la rééducation du périnée ! Attention, je vous conseille évidemment de quand même la faire 🙂 .
Pour les femmes comme moi qui le pratiquent à la maison, y aurait-il des indications particulières à connaitre pour vivre cette expérience correctement, sans danger ni pour nous ni pour notre bébé ? 
Oui absolument Claire, en yoga prénatal on ne fait JAMAIS de rétention du souffle, on évite absolument les exercices de renforcement du centre (type abdos) et on ne se roule plus sur le ventre 🙂 .
Quels sont les accessoires à utiliser pour profiter au mieux des bien faits du Yoga ?
En cours je fais utiliser les coussins de grossesse car toutes les mamans en ont un (attention certains sont bien mieux que d’autres…). Je leur montre également comment utiliser leur ceinture de grossesse (http://www.physiomat.com/) qui est une merveille pour soutenir les marches longues pendant la grossesse et aider à refermer le bassin après l’accouchement.
Tu exerces actuellement sur Toulouse, proposes-tu des séances spécial ventre rond ?
Oui effectivement, je propose un cours de yoga prénatal le jeudi 😉 .
Merci infiniment à Carine pour sa douceur et sa bienveillance, j’espère que ses conseils de pro vous aideront dans vos démarches et surtout, amies toulousaines qui me lisent, si vous cherchiez des cours de Yoga au coeur de la ville rose, ne cherchez plus on est d’accord, on fonce retrouver Carine !!
Pour nous autres, il nous reste à visionner ses séances dans notre salon et à s’interroger sur nous-même autour de ses Cafés Yoga hebdomadaires .

Des bisous mes chéries ♥ 
some image
1 Comment
  • Clara Simon
    janvier 29, 2016

    Cela m’a l’air très intéressant. Le yoga est une activité que j’ai toujours voulu essayer, je pense que c’est le bon moment de m’y mettre.

Laisse un petit mot :