ET JE SUIS DEVENUE MAMAN …

26comments 0

J’aurais mis plus de 2 semaines à écrire.

Je me devais de passer par là, par l’écriture de cet article, il était nécessaire que je vous en parle pour pouvoir relancer la machine, pour que je puisse sortir de cet état de flottement complètement irréel.
Je suis nichée dans un monde rien qu’à nous, tout ce qui est extérieur semble futile, fade, pauvre contrairement au quotidien et à cette chaleur qui m’anime chaque seconde dans notre chez nous.
Je venais regarder cette page blanche chaque jour avec écrit « Nouvel article » sans pouvoir y inscrire quoi que ce soit.
En parler signifiait prendre du recul face à ce grand moment et c’était difficile pour moi…
Mais en même temps, laisser ce blog et tous ses projets en suspend juste parce que j’ai des difficultés à en parler, c’est juste trop con.
Vous me manquez, vraiment et je me sens bien plus mal de ne plus partager avec vous mes petites idées.
Je dois me livrer pour mieux repartir, c’est inévitable je le vois bien . Malheureusement, à toutes celles qui s’attendent à ce que je vous parle à quel point j’ai vécu le plus beau jour de ma vie et que depuis nous vivons dans un monde de papillons enchantés, ne vous fatiguez pas à lire au delà de ces lignes.
Je préfère vous livrer mon expérience avec honnêteté, (avec beaucoup d’émotions), avec ses hauts et ses bas et telle que je l’ai ressentie.
On ne m’avait pas prévenue que c’était ça devenir mère !
Pourquoi tout le monde parle toujours que du bon ?
On nous avait toujours répété : « Vous verrez, c’est merveilleux ». Non ! Du moins pas de suite. Je crois n’avoir jamais été aussi angoissée que depuis le jour où l’on a déposé ma fille toute chaude sur mon ventre.
Depuis cet instant, des vagues d’interrogations, de paniques et de remises en questions font partie de mon quotidien.
Une angoisse profonde liée à un bonheur immense.
Plus déstabilisant s’il vous plait ?!
Je ne compte pas vous raconter tout, l’accouchement et ses détails douteux… il y a des choses que je souhaite garder pour nous, pour notre histoire, comme je ne veux pas montrer son visage pour l’instant : j’aimerais connaitre son avis sur la question de paraître sur le web ou non avant de le faire, il me semble qu’elle est en droit de décider de son image. À côté de ça, il me paraît normal de partager avec vous ce grand bouleversement, ce passage dans ma nouvelle vie, dans la continuité de toutes les étapes de ma grossesse sur lesquelles je déblatère depuis des mois !
J’ai besoin de vous parler de l’après naissance.
Rester à l’hôpital fut très difficile pour moi, surtout la nuit : l’effervescence des visites retombe, mon amoureux n’est pas là, les nuits sont fractionnées par la « visite » des sages femmes ou les pleurs de bébé, on ne dort jamais vraiment, on pleure beaucoup, ça pu l’hôpital, on mange mal ou rien, il fait toujours trop chaud… bref !
Il fallait que je rentre chez moi au plus vite.
Sur la route du retour, je revivais, je recommençais à sourire : mon chez moi m’attendait avec sa sérénité, son calme, avec mes cookies au chocolat et mon thé à la rose puis mon lit
J’avais hâte de présenter notre petit nid à Elza et qu’elle y trouve sa place.
On a toujours été si bien chez nous qu’il n’y avait pas de doute : elle s’y plairait !
Mais une fois la porte franchie, les affaires rangées, ce fut le grand vide.
Je n’étais plus « chez nous » comme avant, c’était pareil mais plus pareil, je ne reconnaissais plus l’atmosphère.
Je n’étais pas détendue comme je l’attendais, au contraire : c’était pire ! On était seuls face à elle, face à ce petit être fragile qui ne dépendait plus que de nous.
C’est si impressionnant…
Cela ne faisait que 4 jours que j’étais maman, que je posais ma première couche, et je me retrouvais déjà dans ce grand appartement livrée à moi-même.
Je revoulais le petit bip rouge pour demander des conseils, j’avais besoin d’être encadrée, et si elle pleure : qu’est ce que je dois faire ?!
Je ne savais plus rien, ses pleurs me tétanisaient, je lui transmettais mon angoisse, je le voyais bien…
J’étais juste complètement dépassée et dans ces moments là, je me disais uniquement que je m’étais trompée : je n’étais pas prête, trop jeune, sans fibre maternelle, est-ce que je m’étais trompée de rêve ?!
Je vous rassure , amies au ventre rond, ce sentiment est lié à la chute hormonale : le fameux « babyblues » dont tous le monde parle et ça m’a duré 2 jours ! Et c’est tout !
Pendant ce temps là où je perdais pied, mon amoureux à pris le relais jour et nuit, il m’a rassuré sur chacune de mes actions, m’a laissé pleurer bêtement car « il fallait que ça sorte », il a géré les visites, il a respecté mon allaitement…
Son soutien m’a bouleversé, je l’aime tellement …
Après ce passage à vide, les jours ont défilés, les nuits se sont écourtées, mais chaque jour était un palier de plus passé qui nous donnait confiance en nous, en notre statut de parents.
Aujourd’hui, cela fait 2 semaines qu’elle fait partie de notre vie, de notre quotidien et même si nous restons fébriles face à certaines choses, on a pris nos marques, on a trouvé notre place dans cette nouvelle famille et on commence à se découvrir vraiment tous les trois.
Je suis centrée sur elle, sur chacune de ses respirations, à anticiper ses moindre pleurs, à me nourrir de toutes ses petites expressions.
À me nourrir d’elle oui, car je n’ai même plus d’appétit.
On l’aime comme on a jamais aimé, on lui répète 40 fois par jour comme elle est belle, on réalise tout juste la merveille qui grandit sous nos yeux…
Le contraste entre la grossesse qui m’a paru très paisible et l’ouragan émotionnel qu’a déclenché la naissance de ma fille fut assez déstabilisant, vous l’aurez compris mais soyons honnête : c’est la plus belle expérience qu’il m’est arrivée de vivre !
La maternité nous pousse dans nos retranchement, remet tout en question et nous offre le rôle le plus intense de notre vie.
Depuis ce fameux 20 octobre, j’ai cette sensation d’avoir enfin trouvé ma place.
Mes petits pandas, préparez vous à vivre quelque chose de grand !
Si vous doutez, si vous culpabilisez et si dans les premiers temps, vous vous dites que jamais vous n’y arriverez : c’est que vous serez une bonne mère !
Vous devez en passer par là, c’est humain.
Faites vous confiance !
Répétez vous une phrase qui m’a beaucoup aidé : « Vous serez forcément la meilleure mère dont votre bébé à besoin ».
J’espère que vous parler de mon expérience aura pu vous rassurer sur certaines choses.
Il y a beaucoup de choses que j’ai préféré taire : la vie de nouvelle maman est pleine de très belles surprises, tous les jours, et il est important que vous les découvriez par vous-même et pas à travers l’expérience des autres.
N’hésitez pas à me faire part de vos expériences ou anecdotes à vous aussi, 
vous écrire m’a soulagé mais vous lire me remplie de joie.

Je fais un gros câlin à toute les personnes ayant eu le courage de lire jusqu’à ici.

                            À très vite !!!
some image
26 Comments
  • maguicat
    janvier 26, 2014

    Ton article est très émouvant tout en restant très pudique. Bravo pour ce beau témoignage 🙂

  • Manon Petit
    décembre 3, 2013

    Je suis ravie de lire un témoignage si poignant d'honnêteté. C'est si difficile de devenir maman… Alors au nom de toutes celles qui sourient en disant que tout va bien MERCI.
    J'ai fait partie de celles là, car mon entourage ne comprenait pas que je ne soit pas submergée par le bonheur. Mes hormones et/ou la fatigue ont mit un mois à me lacher et me faire enfin apprécier mon tout petit. C'est avec beaucoup d'amertume que je repense à ce petit étranger qui ne faisait que m'embêter, m'angoisser durant ces 30 premiers jours de vie. Et 6 mois après je regrette de ne pas avoir plus extériorisée, pas plus profitée… On dit que les enfants grandissent vite, mais c'est encore pire quand c'est ton enfant. Donc profite profite profite, quitte à être moins présente, toutes les filles qui te suivent le comprendront.
    Des bises à vous 2 les poulettes, et FELICITATIONS Wonder-Maman !

  • le scrap artistique
    novembre 12, 2013

    Bonjour,

    Votre article me parle beaucoup. J'ai 2 enfants : un piou-piou de 5 ans et une poupette d'1 an. Je crois que rien n'est comparable au bouleversement du 1er enfant. Bien sûr les suivants aussi nous bouleversent mais pas autant je trouve. Et tant mieux car c'est vraiment énorme ! La solution pour vivre cette nouvelle vie le plus paisiblement possible est la communication avec votre compagnon. Vous êtes une équipe maintenant ! Parce que les amis, la familles, les copines internautes c'est bien sympa mais ils ne savent pas ce que vous vivez de l'intérieur. Et vous allez entrer dans le monde parallèle désagréable des petites phrases qui tuent et autres conseils merdiques… Vous verrez ça vous tombe dessus souvent et partout. mais rassurez-vous on apprend à ce que ça nous glisse dessus et même parfois d'en rire ! Et puis comme vous dîtes la société et les femmes en général nous disent que tout sera merveilleux tout le temps et surtout naturel. Mais non tout ça c'est beaucoup à gérer tant physiquement (merci les hormones et le kg de grossesse) que dans la tête. Il faut du temps pour apprendre à se connaître : tant vous que votre bébé. Car oui on a cohabité 9 mois mais une fois sorti votre bébé a plus d'exigences ! Tout cela se fait bien sûr mais avec des doutes et des angoisses. Avec à la fin une relation unique !

    En ce qui concerne votre enfant sur internet j'ai changé d'avis sur le sujet depuis mon 2ème enfant. Mon 1er a été mitraillé sous tous les angles et mis beaucoup sur internet. Mais aujourd'hui je trouve que c'est voler leur intimité sans leur demander leur avis. alors oui c'est très frustrant surtout quand on voit les copines qui mettent leurs bambins partout. Mais aujourd'hui je trouve que ne pas mettre leurs photos sur le web c'est les respecter.

    Voilà mon avis et ça n'engage que moi.

    Je vous souhaite une bonne continuation.

    Julia

  • Mademoizelle
    novembre 10, 2013

    Ton article est vraiment très beau. Sans compter que tes photos sont toujours aussi magnifiques !

    Ça fait plusieurs mois que je lis ton blog sans oser commenter… Et vraiment, je l'adore ! J'ai une petite préférence pour tes DIY, qui sont tous plus géniaux les uns que les autres 😀

    Je profite que ce petit commentaire pour t'annoncer que je t'ai taguée pour "The Liebster Blog Award". J'espère que tu accepteras de jouer le jeu 🙂
    http://mon–petit-monde.blogspot.fr/2013/11/the-liebster-blog-award.html

    Et surtout, plein de bonheur à vous trois ! ♥

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 12, 2013

      Mais n'hésite pas à commenter, j'ai toujours plaisir à papoter avec vous 😉 . Merci beaucoup, je suis contente de savoir que cela te plait !! Mes DIY vont pas tarder à réaparaitre, promis . Il faut juste que j'organise mieux mon emploi du temps 😉 . J'ai déja été tagué pour ce "The Liebster Blog Award" auquel j'avais déja répondu ici : http://aux-petites-merveilles.blogspot.fr/2013/03/tag-liebster-award.html, mais merci quand même d'avoir pensé à moi 😀 . A très vite par ici et merci pour ta lecture 🙂

  • Love & Milk
    novembre 8, 2013

    Un magnifique article ! Je ne rejouis de ce moment et de decouvrir la maternité. C'est une chose unique quon ne peut pas decrire et quon vit surement chacune differemment. Mais ton article m'a beaucoup touché j'en ai pleuré ! Merci pour ce petit morceau de vie, plein d'emotion que tu as partager avec nous ♥

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 12, 2013

      Je m'escuse de t'avoir fait pleurer 🙂 . Tes articles sur chaque semaine de ta grossesse me ramène beaucoup à ce que j'ai pu ressentir, même si cela fait un mois que j'ai perdu mon ventre rond, j'ai plaisir à lire tes articles à ce sujet ! Je suis heureuse que mon émotion puisse être ressenti par ces quelques lignes . Merci pour ta lecture en tout cas 😉

  • Annouchka
    novembre 8, 2013

    Bienvenue à ta petite crevette ! C'est assez dingue car j'ai l'impression que je viens de lire mon histoire… Le séjour à la maternité que j'avais détesté (pour moi ce fut le pire !) le retour à la maison dont je rêvais et puis comme toi, quand je suis enfin arrivée chez moi je ne reconnaissais plus les lieux, quelque chose avait changé, sans parler de l'angoisse et une tristesse sans nom qui venait de me tomber dessus 🙂 Un joli baby blues qui a duré 3 jours. En tout cas, ton billet m'a ramenée 3 ans en arrière et m'a rappelé de très beaux souvenirs. Profite en bien, sur le moment c'est un peu bouleversant ce nouveau rythme et ce petit bébé dont on doit s'occuper, mais on devient vite très nostalgique de cette période !

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 12, 2013

      Merci Annouchka, ton témoignage me fait me sentir moins seule, je ne suis pas folle de ressentir tout ca donc ^^. Cet état d'esprit est en train de se décanter de mon côté, et je découvre petit à petit la maternité sous son joli jour 🙂 . Merci en tout cas pour ta lecture !!

  • MamyLN
    novembre 8, 2013

    Bonjour,
    Je suis la maman de Claire et la Mamy de l'adorable Elza que "j'adore" évidemment.
    Ces mots j'aurais pu les écrire pour ta naissance Claire, les mêmes mots.
    J'ai été prise aussi dans un tourbillon de joie immense, de peurs et de questions… c'est vrai que 16 mois plus tard, pour l'arrivée de ton frère, ce fut moins compliqué, nous étions des parents moins débutants.
    J'ai confiance en toi, tu as la tête bien plus sur les épaules que moi : tu seras la meilleure des mamans pour Elza.
    Et ton chéri qui attire les enfants comme des aimants, sera le meilleur des papas aussi, j'en suis certaine.
    Je vous aime tous les 3.

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 12, 2013

      Ma maman d'amour <3 !! Qu'est-ce que je ferais sans toi, sans ta présence et tes mots toujours juste qui soulage à chaque fois mes petits tracas . Merci pour tout … Je t'aime tellement <3

  • Christelle
    novembre 7, 2013

    Merci de partager ton expérience avec nous ! Félicitations aux nouveaux parents =)

  • Bébé de Pau
    novembre 7, 2013

    Chère Claire,
    Te lire est un moment privilégié que je ne raterais sous aucun prétexte. Cela fait un bien fou, et je te rejoins sur pas mal de points. Peut-être qu'un jour je te ferai lire les deux premiers chapitres que j'ai écrit et qui m'ont poussé à commencer mon blog il y a 4 ans. Ils parlaient d'une grossesse et d'un accouchement avec tout ce que j'ai pu ressentir à l'époque. En tout cas, je t'encourage vivement à continuer dans cette voie. Tu nous remplis d'émotions et nous… on aime ça les émotions ! Gros bisous à vous 3 et belle et heureuse vie de nouvelle petite famille ! 😉

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 12, 2013

      Merci Myriam, tu es ADORABLE ! Ca me touche beaucoup !! Tu avais un blog toi aussi ?! Je le lirai avec grand plaisir oui à l'occasion . C'est des petits mots comme cela qui me font continuer à écrire, merci (encore!) . Des gros bisous à vous !!

  • Anonyme
    novembre 7, 2013

    Post très émouvant. Merci de nous faire partager tes ressentis.

    En effet d'ici 4 mois, cela sera à mon tour, de faire face à ce gros chamboulement.
    Je ne sais pas si tu rappelles, mais je t'avais contacté, pour que tu m'aides à mettre en place, un projet sur un dossier d'adoption. Du moins sa partie création , communication visuelle.
    Et bien en juin je suis tombée enceinte!!
    Je suis évidement dans la partie la plus sympa : Le 5 eme mois!
    Mais je me questionne déjà énormément , sur l'après, avec notre futur petit garçon.
    J'aime bcp ta phrase : "Vous serez forcément la meilleure mère dont votre bébé à besoin".
    C'et tellement vrai!
    Il n'existe pas de mode d'emploi pour devenir les meilleurs des parents. Chaque enfant est différent car chaque couple et leurs histoires propres le sont également.
    Je suis heureuse de te lire de nouveau.
    Merci!
    Courage et profites de tous ses beaux moments!
    Olivia

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 12, 2013

      Oui !!! Je me rappel très bien ! Je suis très heureuse pour toi Olivia que la vie t'ai fait ce beau cadeau 🙂 . Comme quoi des fois … Tu es en effet dans une belle période de la grossesse, surtout au niveau de la communication avec ton bébé qui se met en place, c'est magique ! Chaque mois à son lot de découverte et d'appréhension , c'est tout à fait normal . L'après, je n'y pensais pas tant que ça, peut-être est-ce pour cela que ce fut difficile pour moi de m'adapter à ma nouvelle vie ?! Dans tous les cas, rassure toi, tu t'apprête à vivre des émotions que tu n'aurais jamais soupçonnées, et les positives sont largement plus nombreuses 😉 ! Belle fin de grossesse et merci pour ta fidélité envers mes blablas 😉

  • M.A
    novembre 7, 2013

    Jle veux bien ton gros câlin mais on a aucun mérite, c'est tellement bien écrit que ça se lit tout seul ^^ Et merci d'avoir parlé du coté moins joyeux aussi (je ne suis pas encore maman et j'apprécie ce genre de "vrai" témoignage^^) Félicitation à vous 2 et bienvenue à ta douce Elza.

  • @lly02
    novembre 7, 2013

    Ton article est poignant de vérité et très rassurant je pense pour toutes les nouvelles mamans qui se questionnent sur le "c'est quoi devenir mère ?". Je suis maman de deux enfants et tous ces sentiments que tu décris, je les ai vécu douloureusement pour la naissance de mon premier petit loup. Et si ça peut te rassurer pour la suite, il n'en a rien été pour le second. Par contre, j'ai vécu d'autres angoisses parce que c'est ça devenir maman, c'est avoir peur tout le temps pour la chair de notre chair tant on les aime !!!

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 7, 2013

      Pour tout te dire, on souhaitait des enfants rapprochés, mais finalement avec ce que l'on a vécu, on va repousser un peu le second lol . Mais je suis rassuré de savoir que pour le deuxième on est moins "bouleversé", ce qui est logique . Je pense que l'on sait à quoi s'attendre, et ça enlève pas mal d'appréhensions 🙂 . Si tu trouves que cet article serait susceptible d'aider des futures mamans dans leur questionnement, tu fais de moi la plus heureuse ! C'était aussi le but ;). Merci pour ta lecture et ton soutien !!

  • Aline - La Homemade Box
    novembre 7, 2013

    Un très bel article à lire, ça fait peur mais c'est beau et touchant.
    Bon courage à toi pour cette nouvelle vie! =)

  • socheek
    novembre 7, 2013

    Je n'ai pas d’expérience à partager mais faut bien dire que ton magnifique article m'a tiré les larmes (en vrai je pleure comme une madeleine là…)
    Que du bonheur à vous trois.

    • Claire - Aux petites merveilles
      novembre 7, 2013

      Que tes chou :), peu importe l'expérience je suis heureuse de savoir que mon émotion est contagieuse ! Il ne nous reste plus qu'à déguster ton saucisson au chocolat pour se remettre de tout ca ^^. Des bisous

  • Celia-ne
    novembre 7, 2013

    Touchant cet article.
    Bienvenue à la petite Elza.
    Bonne vie à 3 🙂

Laisse un petit mot :